Inventée par un psychiatre américain, M. H. Erickson (1901-1980), l’ Hypnose « Ericksonienne» est de plus en plus utilisée par des praticiens que ce soit en institution ou en libéral. Cette technique qui fait partie des thérapies brèves permet de dépasser des blocages inconscients.

Qu’est ce que l’hypnose ?

L’Hypnose a des points communs avec la méditation et le yoga, mais contrairement à ces deux dernières pratiques, il s’agit d’une expérience qui nécessite toujours une relation interpersonnelle, laquelle revêt une importance capitale.
Pour M.H. Erickson, inventeur de l'Hypnothérapie, l’Hypnose est une extension d’un phénomène banal :
"Chacun de nous peut connaître un état de distraction au cours duquel nous sommes absorbés dans nos souvenirs et nous restons alors indifférents à tout ce qui se passe autour de nous. Cet état est fréquent, particulièrement en voyage, dans les salles d’attentes..."
Erickson appelle cette expérience la «transe commune». Il considère que de tels phénomènes donnent une bonne image de l’hypnose qui ne serait que l’extension et l’utilisation de processus psychologiques qui apparaissent dans la vie de tous les jours.

A qui s’adresse l’hypnose ?

L’hypnose s’adresse principalement à des personnes ayant des difficultés à surmonter des problèmes tels que :

  • Anxiété
  • Dépression
  • Phobies
  • Angoisses
  • Affections psychosomatiques
  • Douleurs rebelles
  • Troubles du sommeil
  • Migraines

Une séance d’hypnose dure une heure pendant laquelle l'accompagnement dans la «transe» se fait à partir d’une relaxation-induction ou d’une conversation hypnotique.
Tout en restant vigilante et en lien avec le praticien, la personne en état de conscience modifié peut mobiliser des apprentissages antérieurs afin de les actualiser ou d’en faire la base de construction d’un nouveau comportement.
"Avec la conversation hypnotique, la personne se sent éveillée, très éveillée. Et complètement focalisée sur son problème, contre lequel elle va activer toutes ses ressources internes." Claude Virot, médecin psychiatre.
L’état hypnotique pratiqué sous forme d’auto-hypnose entre les séances permet de dépasser des blocages inconscients que seule la volonté ne peut modifier (rumination, peurs traumatiques...).